https://museematisse.fr/reglement-d-accueil-des-publics

Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis

Règlement d’accueil des publics

Page précédente

Règlement intérieur

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, du Patrimoine, de la Santé Publique, de procédure pénale, des relations entre publics et administration, le code Civil et le code Pénal,
Vu la loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, la loi n° 2002-5 du 04 janvier 2002 relative aux Musées de France et la loi n°2004-801 du 06 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel et modifiant la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés,
Vu la délibération n° DESC/2018/58 de la Commission Permanente du Conseil
Départemental en date du 26/03/2018,
Considérant qu’il y a lieu d’établir un règlement de visite du musée Matisse afin d’en assurer l’ordre public, le bon accueil des usagers et la conservation du domaine public,

Préambule

Le musée Départemental Matisse assure une mission de service public qui consiste à conserver, exposer et enrichir par des acquisitions, un patrimoine précieux appartenant à la collectivité. Ils permettent à chacun d'accéder à la connaissance de ce patrimoine et au plaisir de sa découverte. Le musée Départemental Matisse est labellisé Musée de France.

Le personnel d’accueil et de surveillance du musée a pour mission d'accueillir, de renseigner, de veiller au bon déroulement de la visite, ainsi qu'à la sécurité des personnes, des biens et des bâtiments. Il est chargé de faire respecter le présent règlement sous l'autorité du chef d'établissement.

Champs d’application

Le présent règlement est applicable aux visiteurs individuels ou en groupes du musée Matisse. Il est également applicable, et sans préjudice des dispositions particulières qui peuvent leur être notifiées :

1) aux personnes ou groupements autorisés à utiliser les locaux pour des réunions, réceptions, conférences, concerts et toute autre activité compatible avec les dispositions législatives et réglementaires ;

2) à toute personne étrangère au service présente dans l'établissement même pour des motifs professionnels. A tout moment, ces personnes et les visiteurs sont tenus de se conformer aux prescriptions des agents d'accueil et de surveillance du musée.

Accès au musée

Sauf dispositions temporaires contraires, le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi et les 1er janvier, 1er novembre et 25 décembre.
Pour les groupes scolaires et adultes un accueil est possible à partir de 9h.

L’ensemble des tarifs appliqués sont fixés par arrêté et consultables sur le site Internet du musée. Les tarifs d’entrée sont affichés à l’accueil du musée, où sont délivrés les billets.

Le musée se réserve la possibilité de modifier ses jours et heures d'ouverture et de concéder la gratuité d'accès à certaines des prestations qu’il propose : la nuit des musées, les journées du patrimoine…

Les caisses ferment à 17h45. Il est demandé aux visiteurs de regagner le hall d’accueil à 17h55.

L'accès aux collections permanentes, expositions temporaires, aux activités pédagogiques, aux visites commentées et aux animations est payant. Toutefois, un tarif réduit ou une gratuité peut être appliqué sous certaines conditions et sur présentation d’un justificatif. Les différentes tarifications, réductions ou exonérations sont disponibles à l’accueil du musée.

L'entrée et la circulation dans le musée sont subordonnées à la possession d'un titre d'accès gratuit ou payant délivré par la billetterie avec une durée de validité d’une journée. Les visiteurs doivent rester en possession de ce titre dont la présentation pourra être exigée à tout moment étant donné que le visiteur à la possibilité de sortir de l’établissement.

Les espaces concernés sont :

– toutes les salles d’exposition
– le hall d’accueil comprenant la boutique, la billetterie, le vestiaire individuel, l’espace détente
– les espaces de circulations (escaliers, couloirs…)
– les espaces de création
– le petit café
– l’auditorium
– la salle vidéo
– les espaces de commodités
– la cour
– le parc Fénelon.

Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite et applique la règlementation relative à l’accueil des personnes en situation de handicap.

La capacité d’accueil du musée s’élève à 562 personnes maximum.

L’accès à la salle d'exposition temporaire pendant les montages et démontages d'expositions, est interdit au public et sous certaines conditions pour les intervenants extérieurs. (Passage au poste de contrôle de sécurité pour entreprises ou transporteur par exemple et uniquement accompagné par un personnel du musée, avec autorisation au préalable…)

La fermeture de certains espaces ne donne pas droit au remboursement du ticket. Une information en ce sens sera donnée à l’accueil du musée afin d’éviter toute contestation.

L’accès aux espaces de l’administration n’est pas autorisé au public.

L’accès au musée est interdit aux personnes non autorisées avant 10h et après 18h.

Vestiaires, consignes et objets trouvés

Pour le confort de la visite, un vestiaire équipé de casiers avec consigne à monnayeur est mis gratuitement à la disposition des visiteurs individuels ou en groupe. Le vestiaire est réservé aux seuls visiteurs du musée. Pour les groupes scolaires, l'enseignant est responsable et doit accompagner les élèves lors du retrait des sacs et des vêtements. Aucun sac ne sera donné individuellement. Tout dépôt au vestiaire doit être retiré le jour même avant la fermeture de
l’établissement. En cas de perte, les objets ne pourront être récupérés qu’après description détaillée du (ou des) bien(s). Les objets non retirés à la fermeture seront conservés à l'accueil du musée.

L’accès aux salles du musée est subordonné au dépôt obligatoire :

– des parapluies sauf s’ils peuvent être contenus pliés dans un sac à main,
– de tout objet pointu, tranchant ou contondant,
– des sacs dont l’une des dimensions excède 40 centimètres (pour les petits sacs à dos une tolérance est accordée sous réserve que ceux-ci soit tenus obligatoirement à la main ou devant soi),
– des casques pour vélo ou motocycle,
– des pieds et supports d’appareils photographiques (sauf autorisation),
– des oeuvres d’art ou fac-similé, des moulages et affiches,
– des boissons et pique-niques.

Ne doivent pas être déposés au vestiaire :

– les sommes d’argent,
– les titres et papiers d’identité,
– les chéquiers et cartes de crédit,
– les objets de valeur, notamment les bijoux, les appareils photographiques et les caméras,
– les objets et matières dangereuses.

Le musée décline toute responsabilité en cas de perte ou vol.

Comportement général des visiteurs

Il est rappelé au public qu’il est interdit de :

– détruire, dégrader et détériorer intentionnellement tout bien, meuble ou immeuble classé ou inscrit, tout objet habituellement conservé ou déposé dans le musée, conformément aux dispositions de l’article 322-2 du code pénal
– demeurer sans autorisation dans le musée en dehors des horaires d’ouverture au public, conformément aux dispositions de l’article R 645-13 du code pénal.

Il est interdit d'introduire dans le musée des objets qui représentent un risque pour la sécurité des personnes, des oeuvres, du bâtiment, et notamment :

– des armes et munitions,
– des armes blanches de 6ème catégories : poignards, couteaux, matraques, coup de poing et rasoirs, lames pliantes ou non,
– des armes électriques de neutralisation des personnes,
– des outils, cutters, tournevis, marteau…,
– tous objets pouvant présenter un danger pour les personnes et les biens (dont battes de base ball),
– des substances explosives, inflammables ou volatiles,
– tous objets lourds, encombrants ou nauséabonds,
– des animaux, à l'exception de ceux utiles à l'accompagnement des personnes reconnues handicapées,
– des produits stupéfiants et alcool,
– des générateurs d’aérosol (teinture, peinture et laque) contenant des substances susceptibles d’endommager les oeuvres, le bâtiment et/ou les équipements de sécurité,
– des caméras et leurs supports : pieds, télescopiques, sauf autorisation expresse de la direction du musée.

Le refus de se conformer aux dispositions de ce règlement pourra entraîner l'interdiction d'accès au musée.

L'utilisation du téléphone portable pour des communications téléphoniques, la consommation de nourriture, de boisson (en dehors des pique-niques pris dans les salles prévues à cet effet), d’alcool et de tabac est interdite, conformément à la loi du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme. Le vapotage est également interdit dans le musée.

Il est interdit de pénétrer dans le musée sur des patins à roulettes, rollers, planche à roulettes, baskets à roulettes, trottinettes, tout objet de ce genre doit être laissé à l’extérieur de l’établissement. Les poussettes cannes destinées au transport des jeunes enfants sont autorisées.

L'accès au musée est conditionné par l'application de la loi N° 2010-1192 du 11 octobre 2010, interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public. Par conséquent les visiteurs sont tenus d’ôter casque, cagoule ou tout autre objet ou pièce textile dissimulant le visage.

Toute action portant atteinte à la sécurité des oeuvres et des personnes, aux bonnes conditions de visite est interdite. Ainsi, afin de préserver le calme nécessaire à la visite du musée ou de permettre le bon déroulement des manifestations qui y sont organisées, il est demandé aux visiteurs et aux parents accompagnés d'enfants d'éviter de troubler les lieux par leur attitude,
leur tenue ou leurs propos. Les parents et accompagnateurs de groupes doivent veiller à ce que ces règles soient respectées.

Afin d'éviter les accidents ou la dégradation des oeuvres, il est interdit de :

– franchir les mises à distance et dispositifs destinés à contenir le public,
– toucher aux oeuvres et au décor (exceptionnellement les personnes mal/non voyantes ont la possibilité de se munir de gants empruntés à l’accueil du musée),
– utiliser le fusain, le pastel, l'aquarelle, les feutres ou toute autre technique sans
l’autorisation du musée dans le cadre de la réalisation d'atelier,
– porter un enfant sur ses épaules,
– effectuer des transactions financières dans l'enceinte de l'établissement hors caisses, comptoirs et espaces commerciaux,
– s'appuyer sur les vitrines, les socles et autres éléments de présentation,
– apposer des graffiti, inscriptions, marques ou salissures en tout endroit de l'établissement,
– se livrer à des courses, bousculades, glissades ou escalades,
– jeter à terre des papiers ou détritus, jeter ou coller de la gomme à mâcher,
– marcher pieds nus et circuler en tenue indécente, notamment torse nu,
– avoir une attitude ou des propos déplacés à l'égard du personnel ou de toute personne présente dans l'établissement,
– abandonner, même quelques instants, des objets personnels (tout sac ou bagage ou colis fermé, abandonné hors du vestiaire pourra, pour des raisons de sécurité, être détruit sans délai ni préavis par les services compétents),
– manipuler sans motif les instruments de secours (extincteur, robinet d'incendie armé, boîtier d'alarme incendie, etc.),
– gêner la circulation des visiteurs et entraver les passages et issues, notamment en s'asseyant sur les marches d'escaliers,
– pénétrer dans le musée en état d'ébriété,
– téléphoner dans les espaces de visites du musée,
– ouvrir ou fermer fenêtres et issues de secours en dehors de toute consigne liée à la sécurité des personnes,
– laisser sans surveillance des enfants mineurs,
– utiliser une perche télescopique pour photographier,
– fumer, manger, boire en dehors des lieux signalés.

Les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés par un adulte.
En cas de comportement non adéquat, les mineurs de 12 à 18 ans peuvent être priés de quitter le musée par les agents de surveillance.

Un « Livre d’or » est à la disposition des visiteurs dans le hall d’accueil du musée afin qu’ils puissent y exprimer leurs impressions, suggestions, commentaires. Ils peuvent le faire également sur les réseaux sociaux de l’établissement, dans le respect de la règlementation relative à la liberté d’expression.

Dispositions relatives aux groupes

Les visites de groupes sont placées sous la responsabilité d'un membre du groupe qui s’engage à faire respecter les conditions fixées par le présent règlement.
Il est l’interlocuteur unique du service d’accueil du musée.

Les groupes d’enfants doivent se présenter à l’accueil ½ heure avant leur visite ou activité.

L’effectif de chaque groupe est déterminé par la direction du musée en fonction des capacités d’accueil. Pour les groupes scolaires, le musée accorde la gratuité d’entrée à un accompagnateur pour cinq élèves quel que soit le niveau de classe. Le nombre minimum d’accompagnateurs par niveau est déterminé par les textes en vigueur régissant les sorties ou voyages scolaires dans l’Education Nationale.
Tout accompagnateur supplémentaire devra s’acquitter d’un billet.

Il accompagne le groupe pendant la durée de la visite.

Si un groupe scolaire se présente en retard, doit repartir plus tôt, se présente avec plus d’élèves qu’annoncé, a oublié son matériel, ou si l’âge des enfants ne correspond pas à l’animation choisie, le médiateur adaptera son atelier à l’âge, au nombre d’élèves présents et au matériel disponible. L’animation choisie ne sera pas nécessairement réalisée.

Les visiteurs en groupe doivent respecter la fluidité de visite des autres visiteurs.

Les groupes doivent réserver un horaire de visite. Leur admission dans le musée se fait sur présentation à l'accueil. Le personnel d'accueil du musée indiquera les conditions d'attente du groupe.

Les groupes se présentant spontanément peuvent ne pas être accueillis si les capacités d’accueil sont atteintes.
Les groupes scolaires en visite libre (non accompagnés par un médiateur du musée) sont admis au musée de 10h à 18h de juillet à la fin des vacances de Toussaint, et toute l’année de 16h30 à 18h, sous conditions :
La réservation dépend des capacités d’accueil du musée. Elle est impérative, même une réservation de visite commentée ou d’animation scolaire a été effectuée à un autre moment de la journée.
Les groupes menés par les médiateurs du musée sont prioritaires dans les salles. Les salles disponibles sont indiquées par le personnel du musée.
Selon l’affluence, il pourra être demandé aux groupes en visite libre de se fractionner afin de faciliter la circulation des autres visiteurs.
La visite est strictement encadrée par des adultes lorsque le groupe est composé de mineurs. Sans autorisation expresse de la direction du musée, la visite est silencieuse (pas de visite commentée). L'utilisation d'une sonorisation amplifiée (hygiaphone, porte-voix...) pour l'accompagnement des groupes n'est pas autorisée.

Un devis est envoyé par courrier ou par mail à la réservation.
En cas d’annulation, il est impératif de prévenir le musée au minimum 5 jours ouvrables avant la date et par écrit (par courrier ou par mail). Dans le cas contraire, la prestation sera facturée. Le règlement est effectué le jour de la venue du groupe, sauf en cas de paiement sur bon de commande par mandat administratif. En cas de non fourniture du bon de commande, un chèque sera demandé au responsable du groupe. Les règlements anticipés ne sont pas
autorisés.

Prises de vues, enregistrements, copies, reprographies, sondages

Dans les salles des collections permanentes, les oeuvres peuvent être photographiées ou filmées pour le seul usage privé de l’opérateur. Le musée décline toute responsabilité au regard de tout usage public non déclaré.

Dans les salles où sont présentées des expositions temporaires, les prises de vues peuvent faire l’objet de restrictions signalées à l’entrée des salles ou à proximité des oeuvres.

Pour la protection des oeuvres comme pour le confort des visiteurs, l’usage des flashs, des lampes et autres dispositifs d’éclairage est interdit, sauf autorisation préalable donnée par l'établissement.

Il est interdit de photographier ou de filmer les installations et équipements techniques.

Tout enregistrement, prise de vue ou prise de son dont le personnel et le public pourraient faire l’objet nécessitent, outre l’autorisation du chef d’établissement, l’accord des intéressés. Sans préjudice des dispositions de l’article précédent, la photographie professionnelle, le tournage de films, l’enregistrement d’émissions radiophoniques et de télévision sont soumis à une réglementation particulière.

L’exécution de copies d’oeuvres du musée nécessite une autorisation du chef d’établissement. En aucun cas, les copies ne pourront reprendre les dimensions, l’intégralité ni la signature de l’oeuvre originale.

Les bénéficiaires sont tenus de se conformer à la présente réglementation et aux prescriptions particulières qui leur sont communiquées en ce qui concerne notamment la protection des oeuvres à copier et les droits de reproduction éventuels.

Toute enquête, tout sondage d’opinion auprès des visiteurs doit être soumis à une autorisation préalable de l’établissement. Les visiteurs sont tenus de suivre les recommandations et de respecter les instructions qui leur sont communiquées par le personnel. Dans le cas contraire, ils pourront recevoir l’injonction de quitter le musée et s’y conformeront sans délai, sans remboursement du/des billets.

Accès aux réserves, à l’espace documentation-photothèque / accueil des chercheurs

L’accès aux réserves et à l’espace documentation-photothèque du musée est contrôlé et sécurisé.

Pour des raisons de sécurité et de conservation, l’accès aux oeuvres est très limité. L’accès aux réserves peut être accordé à des professionnels extérieurs au musée, notamment à des chercheurs, ou dans le cadre de visites pédagogiques, mais uniquement dans le cadre de projets spécifiques, après obtention d’un accord du musée et en présence du personnel du musée.

La documentation et la photothèque du musée peuvent fournir un très grand nombre d’informations sur les oeuvres de la collection. L’accès à ces espaces peut être accordé sur rendez-vous et doit faire l’objet d’une demande d’autorisation préalable auprès du musée. Toutefois, toute demande ne nécessitant pas une consultation au centre de documentation pourra être traitée par correspondance.

Conditions générales de communication et d'utilisation des documents photographiques de la photothèque des collections du musée départemental Matisse

Toute utilisation de documents photographiques à des fins de reproduction ou de
représentation doit faire l'objet d'une demande auprès de la photothèque des collections du musée départemental Matisse.
Toute demande d’images doit préciser l'utilisation prévue.
Toute demande d’images donne lieu à un contrat de prêt.
Les supports photographiques sont communiqués pour la seule utilisation déclarée.
Toute autre utilisation nécessite une nouvelle demande.
Tout document photographique utilisé doit être légendé et crédité des mentions obligatoires.
Les justificatifs de reproduction ou de représentation sont à adresser à la photothèque des collections dès parution.
La communication de documents photographiques par la photothèque des collections du musée départemental Matisse ne dispense pas de demander les autorisations nécessaires, et éventuellement de régler des droits d'auteur aux artistes ou à leurs représentants, pour reproduire les oeuvres lorsqu'elles ne sont pas tombées dans le domaine public (70 ans à compter du 1er janvier suivant le décès de l'auteur).
Le musée départemental Matisse ne peut être tenu pour responsable d'une utilisation qui n'aurait pas fait l'objet de toutes les autorisations nécessaires.

Sécurité des personnes, des oeuvres et du bâtiment

Le musée départemental Matisse et le parc Fénelon sont placés sous vidéosurveillance par le département du Nord pour la sécurité des personnes et des biens. Les images sont conservées pendant un mois et peuvent être visionnées, en cas d’incident, par le responsable de la sécurité du musée et par les forces de l’ordre.
Pour exercer votre droit d’accès aux images qui vous concernent, ou pour toute information sur ce dispositif, vous pouvez contacter Monsieur Patrice Deparpe, directeur du musée départemental Matisse en écrivant à museematisse@lenord.fr ou par courrier à Musée départemental Matisse – Palais Fénelon – Place du commandant Richez – BP 70056 - 59 360
Le Cateau-Cambrésis.
En cas de non-respect des règles de vidéosurveillance, le public peut saisir la Commission Nationale Informatique & Liberté à https://www.cnil.fr

Pour des motifs de sécurité et conformément aux directives gouvernementales, le personnel peut être amené à tout moment à effectuer un contrôle visuel des sacs et paquets. Ils pourront demander d’en présenter le contenu à l’entrée et à la sortie comme en tout endroit du musée. Les agents peuvent interdire l'entrée à un visiteur qui refuserait de se soumettre à cette demande.

Tout accident ou malaise survenu à l'intérieur du musée, devra être signalé à un personnel d’accueil ou de surveillance. Un agent de sécurité titulaire du SSIAP est habilité à donner les premiers secours. Si, parmi les visiteurs, un médecin, un infirmier, un secouriste intervient, il lui sera demandé de présenter sa carte professionnelle ou d’habilitation et de demeurer auprès du malade ou de l’accidenté jusqu’à l’arrivée des secours extérieurs. Il sera invité à laisser
son nom et son adresse à l’agent du musée présent sur les lieux.

En cas d'incendie, les visiteurs devront suivre les consignes du personnel du musée. Si l’évacuation du bâtiment est nécessaire, elle doit s’effectuer dans le calme et en conformité avec les consignes reçues.

Tout enfant égaré est confié à un agent du musée qui l’accompagne à l’accueil. Si cet enfant n’a pas été rejoint par ses proches à la fermeture du musée, le commissariat de police le plus proche en sera averti.
Les parents d’enfants mineurs et toute personne en charge de la surveillance d’enfants sont responsables des actes de ces derniers.

Les visiteurs ne sont pas autorisés à toucher ni à déplacer les oeuvres exposées.

En cas de tentative de vol, les dispositions d’alerte peuvent entraîner la fermeture des accès et le contrôle des sorties afin de se livrer aux investigations d'usage. En toute situation de nature à compromettre la sécurité des personnes ou des biens, il peut être procédé à la fermeture totale ou partielle du musée.

En cas de dégradation volontaire ou involontaire constatée sur une oeuvre du musée, il ne faut pas toucher, déplacer, ramasser… l’oeuvre en question, mais délimiter et sécuriser l’espace autour de l’oeuvre ; prendre éventuellement des photographies et prévenir immédiatement les responsables de la collection (directeur, régisseur…) qui se chargeront du dépôt de plainte (en
cas de dégradation volontaire).
S’il s’agit d’une dégradation volontaire constatée et que la personne responsable de la dégradation se trouve dans le bâtiment, prévenir immédiatement les services de police ou de gendarmerie, ainsi que les responsables de la collection. Sans prendre aucun risque pour la sécurité des agents, tenter de retenir cette personne dans le bâtiment le temps que les forces de police arrivent et/ou tenter de collecter le maximum de détails utiles à une éventuelle identification.

Tentatives de vol / vol constaté : en cas d’absence d’une oeuvre constatée dans les salles du musée, vérifier avant toute chose auprès du personnel du musée concerné (directeur, régisseur…) que l’oeuvre n’a pas été simplement déplacée. Si la disparation était réellement constatée, prévenir immédiatement les services de police ou de gendarmerie, recueillir un maximum d’informations et visionner le plus rapidement possible les images de vidéosurveillance. Les responsables du musée se chargeront ensuite de prévenir les services de police ou de gendarmerie afin de déposer plainte.

Les visiteurs s’engagent à participer aux exercices liés à la sécurité qui peuvent être organisés dans l’enceinte de l’établissement. (Exemple : évacuation, confinement…)

A partir du moment où les services de secours extérieurs sont dans l’établissement, toutes les personnes présentes doivent se conformer à leurs consignes.

Exceptionnellement, par nécessité ou en raison de circonstances particulières, les horaires d’ouverture du musée pourront être modifiés.

Exécution du règlement

Le présent règlement prend effet à la date de son approbation par le Conseil Départemental du NORD.
Le personnel du musée et en particulier, les personnels d’accueil et de surveillance sont chargés de faire appliquer le présent règlement.
L'accès au musée vaut acceptation de celui-ci.
La non-application du présent règlement expose les contrevenants à l’expulsion de l’établissement et le cas échéant à des poursuites judiciaires.
Le présent règlement sera porté à la connaissance du public par demande à l'accueil ou sur consultation du site internet du musée.
Le présent règlement pourra être déferré auprès du tribunal administratif de Lille dans un délai de deux mois après sa notification.


Annexes

Utilisation des extérieurs

Parking

Véhicules automobiles : le stationnement est gratuit en zone blanche comme en zone bleue, mais limité dans sa durée en zone bleue. Les visiteurs sont invités à se munir d’un disque de stationnement pour la zone bleue. Plusieurs parkings sont situés à proximité du musée. Le stationnement est formellement interdit dans le parc du musée ainsi que sur l’allée qui y mène et sur les trottoirs qui la bordent.
Autocars : un dépose-minute est situé rue des poilus de la grande guerre (sur le côté droit du musée). Le stationnement des cars se fait sur le parking prévu à cet effet rue du Bois Monplaisir. Le stationnement des cars est interdit aux abords immédiats du musée.

Parc Fénelon

Le parc Fénelon est ouvert tous les jours sauf le mardi, le 1er novembre, le 25 décembre et le 1er janvier.
En cas d’intempéries, par nécessité de service, ou en raison de circonstances particulières, les horaires d’ouverture et de surveillance du parc pourront être modifiés.
Pour les mêmes raisons, le parc pourra être temporairement fermé au public, en totalité ou en partie.

Les heures d’ouverture et de fermeture sont fixées comme suit : de 10h à 18h toute l’année.

Le parc Fénelon est placé sous vidéosurveillance (décret 2009-86 du 22 janvier 2009). (A titre préventif, la Police Municipale est disponible de 8h45 à 18h du lundi au vendredi).

Il est interdit de :
– circuler et stationner avec des véhicules à moteur sauf les véhicules de services de la Municipalité et du Département,
– entrer dans les massifs, cueillir les fleurs ou les détériorer,
– lancer des projectiles sur la faune du parc,
– lancer des pierres, branchages et autres détritus dans les bassins et d’y baigner les animaux,
– se baigner dans le plan d’eau,
– jeter des papiers à terre, déposer des ordures ou autres objets,
– monter sur les bancs, les salir ou chercher à les déplacer,
– jouer à la pétanque hors des aires signalées à cet effet,
– laisser divaguer les animaux domestiques sans laisse et laisser leurs déjections,
– faire du camping, caravaning ou bivouac,
– faire du feu de toute nature y compris l’usage de barbecue,
– introduire et consommer des boissons alcoolisées, sauf en cas de manifestations ou cérémonies autorisées par le Département et dans les lieux prévus à cet effet,
– stationner aux abords immédiats des grilles d’entrées du parc (accès pompiers),
– dégrader les oeuvres (sculptures, installations…) présentes dans le parc.

Le public doit conserver une tenue décente et un comportement conforme aux bonnes moeurs et à l’ordre public. L’organisation de pique-niques, la présence d’animaux domestiques accompagnés de leurs maîtres et l’usage de tabac sont autorisés dans le parc.

Protocole d’accès aux salles d’expositions temporaires pendant le montage/démontage

L’accès à ces différents espaces doit faire obligatoirement l’objet d’un passage par le poste de sécurité par l’entrée rue des Poilus. La porte vitrée côté hall d’accueil sera tenue fermée.
Tous les membres de l'équipe du musée présents dans les espaces d'expositions temporaires portent leur badge nominatif.
Des badges identifiés avec la mention « visiteur », sont prévus pour les convoyeurs, entreprises, presse, etc.
La régie chargée des expositions temporaires établit le planning d'installation des oeuvres et de présence des convoyeurs.
Toute demande d'autorisation d'accès aux salles pendant le montage/démontage doit être faite à la régie ou auprès de la conservation, seules habilitées à les accorder.
La régie transmet aux personnels d'accueil et de surveillance le planning des rendez-vous (convoyeurs, presse et autres).
Les personnels d'accueil et de surveillance vérifient l'identité des personnes qui se présentent et leur donnent un badge.
Les accès sont subordonnés à l'accord d'un encadrant des personnels d'accueil et de surveillance qui sera appelé par l'accueil. Le badge est restitué au musée lors de la sortie du « visiteur » et l'heure de sortie est notée.

Retour en haut de page