Un patrimoine architectural remarquable

page précédente

3 collections issues d’une chaîne de générosité

Le musée Matisse a été créé en 1952 par Matisse lui-même, dans la ville où il est né le 31 décembre 1869. Le peintre offre à ses concitoyens du Cateau-Cambrésis 82 œuvres qu’il installe dans l’Hôtel de Ville Renaissance.

  • 8 novembre 1952 : Création du musée par Matisse
  • 1956 : Donation Auguste Herbin
  • 1982 : Transfert dans le palais Fénelon
  • 1992 : Départementalisation par le Conseil Général du Nord
  • 2000 : Première donation Alice Tériade
  • 8 novembre 2002 : Ouverture du nouveau musée dans le Palais Fénelon agrandi par les architectes Beaudouin de Nancy
  • 2007 : Installation de la donation Alice Tériade
  • Fin novembre 2019 : Lancement du projet d’extension du musée dans le marché couvert qui jouxte le Palais.

La Collection Matisse dans un Palais, ancienne résidence de l’archevêque Fénelon transformée en usine textile

La collection est transférée en cœur de ville en 1982 dans le Palais Fénelon, ancienne résidence secondaire des archevêques de Cambrai, seigneurs du Cateau. Le bâtiment actuel, entre cour et jardin, date du milieu du XVIIIème siècle.

  • XIème siècle : Site des archevêques de Cambrai, seigneurs du Cateau.
  • Moyen Âge : Refuge des archevêques de Cambrai.
  • 1695 à 1715 : Résidence de l’archevêque Fénelon.
  • 1770 : Le Palais Fénelon actuel est construit par l’architecte Théodore Brongniart à qui l’on doit la Bourse de Paris. Il se poursuit par un superbe parc de plus d’un hectare, bordé de tilleuls tricentenaires qui descendent en pente douce sur une pièce d’eau entourée d’arbres et d’arbustes d’essences variées.
  • Révolution française : Il sert de caserne et de garnison aux Autrichiens.
  • 1806 : Acheté par les Dollfuss, une famille de Saint-Quentin et transformé en filature de coton. Les vastes caves de l’édifice furent utilisées pour leur humidité naturelle favorable au travail du coton.

La Collection Herbin dans une école du 19ème siècle

  • 1878 : La ville rachète le Palais et le parc. Elle y installe une école des filles.
  • 1904 : La laïcisation des écoles religieuses oblige la ville à réaménager une maison et construire un autre bâtiment.
  • 2002 : Rénové et agrandi par les architectes nancéens Laurent et Emmanuelle Beaudouin. Les maîtres d’œuvre ont adjoint un bâtiment en brique et verre à la façade de l’ancienne école associant avec poésie et harmonie le classique et le contemporain. Les œuvres de l’inventeur de l’alphabet plastique, Auguste Herbin, trouvent dans cette ancienne école une résonnance inédite.
  • 2003 : Architecture nominée au prix Mies Van Der Rohe. L’architecture du musée est conçue comme une caisse de résonance où vibre cette émotion, dont on ne ressort pas tout à fait le même.

La couleur est un monde en soi.
Auguste Herbin
retour en haut de page