https://museematisse.fr/exister-aider-corps-coeur-cris-aidants-alzheimer-cordonnier-musee-matisse-le-cateau-cambresis

Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis

PROJECTION : J'existe encore - Aider à corps, à cœur et à cris

Page précédente
  • Récits d'aidants de la Région Hauts de France. Un film photographique de Carl Cordonnier.
  • Le 14 octobre 2021
  • 14h30 - 16h

  • Gratuit, ouvert à tous publics. Sur réservation, au 03 59 73 38 06

La projection sera précédée d’une présentation par l’auteur et suivie d’une discussion avec le public. En présence de représentants de l'accueil de jour Alzheimer Annie Girardot du Centre Hospitalier du Cateau-Cambrésis, participant local du projet et en lien avec la journée nationale des aidants du 6 octobre. 

 

Présentation du film

Aider l'autre, à cœur, parce qu'on l'a aimé et qu'on l'aime encore même quand il s'efface ;

Aider l'autre, à corps, au quotidien, même quand le corps lâche ;

Aider l'autre, à cris, dans la solitude des jours et des nuits, même quand les paroles manquent ;

À Lille, Roubaix, Le Cateau, Carvin, Montdidier, Dunkerque, des maris, des épouses, des fils, des filles et des enfants d'aidants ont accepté de dévoiler des moments de leur vie quotidienne et d'explorer la notion d'aidant, si commode pour la société mais si complexe dans la vie de tous les jours.

Photographies, entretien et réalisation : Carl Cordonnier - Montage : Jean Thomé - Son : Olivier Charre. Production Dailylife/Les Jeunes Reporters. Durée 20'

 

Présentation de l’auteur, Carl Cordonnier, photographe et réalisateur

Depuis 1993 Carl Cordonnier mène un projet photographique au long cours questionnant des enjeux de société en Europe et dans le monde. En 1994, il rencontre le Dr Florence Lebert avec qui il initie une recherche photographique et médicale sur la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées. Au fil du temps, le projet s'est développé dans le monde afin d'aborder les dimensions culturelles et sociales et l'universalité de ces maladies. Leurs travaux ont été présentés dans des livres, expositions, projets digitaux et films photographiques. Le nouveau chapitre de ce travail explore la notion d'aidants en collaboration avec les plateformes de Répit.

 

Parallèlement, une installation sera présentée 14 octobre à la Maison des Aidants – Espace Annie Girardot du Cateau-Cambrésis. Elle plongera un espace dédié à la consultation dans la pénombre, comme un espace mental. Le dispositif est basé sur la mise en scène de fauteuils, objets symboliques de la relation au temps. Les visiteurs seront invités à déambuler et s’asseoir à la place des usagers pour découvrir des récits d'aidants sur tablette, podcast ou imprimés.

 

Un projet réalisé avec le soutien du Département du Nord, de la Région Hauts de France, de la Fédération Régionale des plateformes de Répit et des plateformes de Répit de Dunkerque, Lille, Roubaix, Le Cateau, Carvin, Montdidier.

 

Légende de la photo : « Il faut toujours s’occuper, ne pas rester dans le fauteuil. Si j’avais été malade, c’est lui qui aurait pris soin de moi. » Mireille et Achille, Tourcoing. © Carl Cordonnier/ Dailylife.

Et aussi

Retour en haut de page